Bureau Subduction

Ce bureau est une réponse au thème « fragmentation », sujet d’examen du Diplôme des métiers d’art. A partir de ce sujet, j’ai souhaité représenter les phénomènes de subduction et ses caractéristiques à travers un bureau.

Le bureau est composé de deux parties, l’une est fixe, l’autre est mobile. Le mouvement suivi par la partie mobile lors de son ouverture évoque la subduction et le passage d’une plaque tectonique sur une autre. Sa surface est constituée d’un lamellé-collé de placage (300 feuilles collées les unes sur les autres) symbolisant les strates rocheuses présentes lors des mouvements terrestres. L’ouverture donne accès à des modules de rangements (au nombre de douze correspondant au nombre de plaques tectoniques existantes à la surface du globe). Ces modules sont dans les tons rouges/orangés pour rappeler les couleurs d’une éruption volcanique (conséquence d’une subduction représentée dans ce cas par l’ouverture).

Les pieds d’apparence fragiles sont en acier, ils évoquent les côtés instables et déséquilibrés des mouvements de plaques.

Descriptif
Dimensions : hauteur : 680cm, largeur, 650cm, longueur 1300cm
Matériaux :
Partie fixe : Panneaux plaqués sycomore
Partie mobile : sycomore, wengué, ébène de macassar, palissandre, padouc, zebrano et noyer principalement.
Partie colorés : sycomore massif et mdf laqué.
Piètement et mécanisme : acier
Disponible sur commande, prix sur demande